Time-turner-1914
Bienvenue sur Time Turner 1914. Le forum vient d'ouvrir ses portes, n'attendez plus pour vous inscrire !



 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenu sur TIME-TURNER 1914, Inscrivez-vous pour du plaisir assuré !!

Partagez | 
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare A. Strave

avatar

✔ nombre de messages : 106
✔ date d'inscription : 24/07/2011
✔ âge : 23

MessageSujet: Contexte   Mar 23 Aoû - 1:06

    Lundi 31 aout 1914, 14 heure.
Les rue grondent, des centaines de personnes crient, hurlent, scandent: « A mort les moldue ! Qu'on les attrape, qu'on les foudroie ! A mort les Moldue, que leur sang giclées, soit ! ». Les moldue en question ont peur, tellement nombreux sont ces personnes recroquevillés dans leur appartement, entre le salon et la cuisine, pendant que leurs enfants agissent à l'identique, mais dans leur chambre, envoyés pour qu'ils ne voient pas leurs parents pleurer...

Ils ont si peur...

On entends les Irlandais faire rugir la corne de brume, frapper des instruments que les moldue ne connaissent pas. A si méprendre, on pourrait comparer le son a un tambour, mais tellement de fois plus bruyant, plus apeurant. Ils les accompagnent par des cris, sonne le refrains d'une chanson rageuse, meurtrière. Tellement nombreux sont ces sorciers qui veulent les voir pendre au bout d'une corde, et d'autre malheur avec leurs corps.

Ils ont envie de vengeance !

« A mort les moldue ! Que soit tué tous ces monstres ! Que les moldue soient pendus ! ». Un mot qu'ils ne connaissent pas tapent leurs oreilles, encore et encore... « Moldue ». Mais qui sont-ils ? Des meurtriers ? Peut-être ces Allemands qui tuent leurs pères ? Mais non, plusieurs ont vus des personnes qu'ils connaissent au croisement d'une rue, frappés sans doute à mort. C'est donc de l'intérieur. Tout ça se dit par le biais de leurs téléphone, l'information circule, ils sont bientôt tous au courant : le danger est partout, attention à vous.

Et il est trop tard pour certains...

« Rentrons ! », cris un père moldue à sa famille. Mais il se fait arrêter quand il tourne à une rue, une foule arrive, ils tiennent des baguettes à la main. Ils se demandent ce que c'est, ces bout de bois, mais s'en font vite une idée, laissant l'homme à la main de ces personnes, maintenant trop tard : ils les tueront si ils restent, ils les planteront si vite si ils ne courent pas. Ils rebroussent donc chemin, un coin sûr, personne n'y est ! Sa tante les hébergera, c'est sûr. Il y a bien la place pour elle et ses quatre enfant !

Mais il est trop tard...

Ils sont en colère, ils ont aussi vu leur proche mourir par les armes de ces moldus ! Ils prennent ça pour une attaque personnel, ils décident de se venger ! On entends à chaque coin de rue « On vaincra ! Les Moldue vont tomber, c'est sûr ! Le sang est déjà en train de tomber ! ». Cette guerre qui tuent des sorciers, beaucoup de leur proche n'y croient pas, ils ne croient pas aux réelles raison ! Les Hooligans sorciers, que certains appellent la GAD, sont là dans les rues, ils hurlent, effraie, frappent, abattent. Ils ne font que peu de respect pour les règles « Aux chiottes le secret, à mort les non-sorciers ! », crient ses hommes.

C'est en voie, ils tomberont tous !

Les petits magasins de vêtements, les épiciers du coin, tous ce qui est moldue, on entends le verre se briser, les étables voler en éclat ! Il n'y a personne à priori, la rue est vide, mais les commerçants qui s'y cachent sombrent avec leurs ventes. La SAM aussi est là, bien décidé à couper court au massacre sorciers. Mais eux sont discrets, mais leurs paroles portent plus loin. On les sait infiltrés. Ils sont partout, au ministère de la magie, jusqu'au gouvernement moldue. Ils savent où frapper, frappent fort.

Trop tard, a-t-on vraiment dit trop tard ?

Les quatre enfants ont peur, pleure, leur mère a tenté de les défendre, elle a été frappé fort au visage, par un homme qui tenait une batte, étrange batte pour eux. Plus petite, mais plus grosse, noir, et son apparence paraît plus aplatit. Devant eux, ils transplane. Leur aide, ceux dont bientôt, beaucoup vont haïr, et d'autre aimer. Ils se font appeler par un nom rudimentaire : l'Ordre. C'est ce qu'ils prônent, la remise en place du calme dans le monde. Ne pensez pas qu'ils sont pro-moldu, certains ne les aiment pas et veulent un Poudlard « pur », mais ils ne veulent pas de violence. « La défense par les mots », est leur slogan; des mots intelligents, juste, dignes d'un gouvernement, et non d'hooligans prônant le goût du sang dans le goudron noir.

Mais ils sont si peu nombreux...

Si ils en sauvent dix, quarante mourront. Ils le savent, mais ils doivent rapidement choisir. Souvent arbitraire, ils préfèrent aider les personnes moins attraits à se défendre, que les plus fort. Ils sont nombreux bons sorciers, leur aide est souvent d'un excellent profit quand ils font fasses aux hooligans qu'ils appellent disgracieusement le GAD, dont peu sont des bons sorciers, bien que naissent parfois d'excellent mage. Leur principaux rivaux se révèlent être plutôt la SAM, Société d'Attaque des Moldue, qui recrutent avant tout des sorciers un temps soit peu fort.

Seul contre tous, délaissés du gouvernement...

Ils ont tout aussi peur, des bruits courts, des mauvais ragots. Il est dit que dans tout les étages, toutes les salles, un traitre y opère. Travail, puis colporte toutes les informations à leur QG. Ils ne préfèrent pas agir, peu sont les personnes qui aident en parallèle l'Ordre, les autres ont trouvé moyen de se faire recruté, mais ils sont encore moins nombreux.

Ils ont si peur, ils se croient déjà morts...

Les moldue ne savent rien de ces attaques, peu sont les vivants qui ont vu des actes de magie devant eux, encore moins nombreux sont ceux qui ont comprit qu'ils n'agissaient de vraie magie. Le ministère moldu a tout autant peur, sa mort n'est qu'une question de temps et beaucoup le savent parmi les moldus. Un quartier de l'Ordre s'occupe de le défendre, la place de garde du corps magique de celui-ci est une place maudite, très peu restent vivant plus de quelques semaines, même sous couverture. Seul des mages très puissant peuvent tenir suffisamment longtemps pour voir cette guerre en parallèle finir. Des rumeurs disent que celui-ci est aussi le dirigeant de l'Ordre.




Ce dont beaucoup ne savent pas
Beaucoup de rumeur naissent, mais elles ne sont pas toutes honnête. Le sorcier chargé de la défense du ministre moldue n'est pas le dirigeant de l'ordre, bien qu'il en fait partie. Cependant, même dans l'ordre, les personnes connaissant son identité dans cette société sont les plus hauts placés.

L'Ordre, comme beaucoup de rumeur le disent, peut faire de tout aussi horrible acte pour vaincre la menace qui s'opposent aux moldues, rares sont ceux refusant de tuer maintenant.

Il va de soit que tous les sorciers ne sont pas forcément dans un camp précis. Beaucoup ne font rien pour soutenir leur avis sur la question qui oppose le monde magique. Mais rare sont ceux sans avis.

En effet, la SAM n'a rien d'une société d'idiote. Le peu de personnes arrêtés ne sont bon qu'à mettre en prison, par un procédé inconnu, une fois qu'on leur poserai une question sur le allégeance à la SAM, d'une manière ou d'une autre, leur mémoire est vidé de ces informations.

Leur base secrète est évidemment inconnu de tous, mais beaucoup disent qu'elle se trouve enfouit aussi bas que la banque de Gringotts, et c'est faux.

La GAD n'est pas une société à part entière. Il n'y a pas de plan, de QG. Il s'agit de simple hooligans, qui n'agissent que par leur propre volonté, et souvent entre amis. Il ne faut pas les prendre comme une société, mais comme un groupe de personne agissant seul.

Si l'on connait peu la SAM et son QG, on connait encore moins celle de l'Ordre. Mais il est dit que chaque personne est soumit à un sortilège de fidélité, et que le lieu est surprotégé de sortilèges et que nombreux sont les personnes surveillant l'entrée par de multiple ronde.

Il est dit que pour entrer dans une des deux sociétés, le caractère est important pour se faire recruté. C'est en effet vraie. Peu sont les personnes haïssant les moldue, qui entreront dans l'Ordre, et encore moins nombreux les personnes leur vouant un culte. Même sous sortilège de fidélité, il va de soit que toutes personnes comprenant un risque de trahir « son » camps, ne peut être incluse dans le groupe. Seul des excellents occlumens peuvent devenir traitre pour leur camps dans une des différentes sociétés.

Le premier protecteurs du ministre moldue c'est en effet fait tué après une semaine quand les évènements ont commencés, en aout 1914. Peu après remplacé par l'actuel.

Les différentes sociétés ont subit de lourdes pertes, mais en raison de leur niveau, ils sont moins nombreux que les Hooligans retrouvé mort dans les rues.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time-turner-1914  :: Que la magie soit ! :: Réglement et concept du forum :: Concept du forum et events-
Sauter vers: